DUVIVIER Canapés participe à AD Intérieurs 2017

Du 6 au 20 septembre, l’exposition AD Intérieurs se tiendra dans les salons de la Monnaie de Paris, au moment de Maison et Objet et de la Biennale des Antiquaires. Chaque année, depuis huit ans, cet évènement célèbre le travail des architectes d’intérieur. Une dizaine de talents, sélectionnés par la rédaction, mettent en scène une pièce à vivre, illustrant leur style et leur empreinte autant que leur capacité à participer au renouveau de l’architecture d’intérieur.

Fort du succès des précédentes éditions, le magazine AD propose, cette année, la thématique de « L’art et la matière », aux talentueux architectes d’intérieur qu’elle a convié : Elliott Barnes, Maurizio Galante et Tal Lancman, RDAI, Mathieu Lehanneur, Thomas Boog, Gert Voorjans, Isabelle Stanislas, Oitoempnto, Rodolphe Parente, Suduca et Mérillou.

Une collaboration autour du travail du cuir

A travers une scénographie centrée sur le travail du cuir, l’architecte designer franco-américain Elliott Barnes valorise le savoir-faire 100% français en proposant une mise en oeuvre inédite de cette matière, qu’elle soit brodée, lamellée, tatouée ou utilisée comme un élément structurant du mobilier. Il a fait appel à DUVIVIER Canapés pour sa maîtrise de la matière et l’excellence de son savoir-faire associé.

J’ai été attiré par l’opportunité de collaborer avec un partenaire solide dont le savoir-faire remonte à 1840 !

Une rencontre humaine formidable avec les équipes de la Maison, engagées, à l’écoute et enthousiastes. Leur passion qui les amène à une telle qualité d’exécution est très inspirante.

A travers les deux pièces dessinées par Elliott Barnes, DUVIVIER Canapés illustre sa perfection d’exécution de lignes pures caractérisées par le travail d’un cuir d’exception, conservé volontairement dans sa forme la plus sobre pour mettre en avant la noblesse de la matière. Le canapé et le fauteuil ont été nommés respectivement « Ray » et « Little Ray ».

Elliott Barnes, la maîtrise des lignes et des matières

Architecte américain naturalisé français, Elliott Barnes collabore à ses débuts avec Andrée Putman avant de devenir associé. Il fonde en 2004 son propre bureau parisien, Elliott Barnes Interiors. S’il affectionne les espaces d’architecture moderniste aux lignes épurées, il anime également les surfaces de subtils jeux de textures.

Pour AD Intérieurs 2017, Elliott Barnes a structuré la pièce autour d’une alcôve architecturée par un jeu de colonnes-bibliothèques présentant des louis d’or frappés par Jean Varin, célèbre médailleur du XVIIème siècle. Par l’expérimentation de nouveaux traitements du cuir, il insuffle de la modernité à une matière naturelle et développe des techniques artisanales innovantes tout en valorisant un savoir-faire traditionnel 100% français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *