Canapés Duvivier, histoire d’un renouveau …

Dans son dernier numéro Maison Française Magazine nous a fait l’honneur d’un article sur l’histoire des deux collections Canapés Duvivier et First Time, intitulé Histoire d’un renouveau. La journaliste Lily de Champris y retrace avec Amine Fallat, notre Directeur de la création, le parcours chaotique de First Time et l’alliance qui s’est nouée en 2009 entre les deux marques.

DUVIVIER - MAISON FRANCAISE FEVRIER 2014DUVIVIER - MAISON FRANCAISE FEVRIER 2014 bis

Nous avons souhaité aller plus loin avec Amine Fallat et lui avons posé quelques questions.

Canapés Duvivier et First Time sont deux marques complémentaires qui ont en commun une fabrication française de grande qualité. On sait que dans une association chacun apporte à l’autre des changements, des améliorations, de nouvelles qualités. Que se sont, réciproquement, apportées Canapés Duvivier et First Time ?

Depuis sa création, il y a 35 ans, la marque First Time a toujours affiché un style assez bobo qui a été accentué par les différents décorateurs et designers qui ont dessiné les classiques de cette marque. C’est justement ce coté déco, lifestyle parisien, que First Time a apporté à Canapés Duvivier notamment avec l’utilisation de tissus d’éditeurs ou même une sélection de tissus propre à la marque.

En plus, First Time a complété l’offre mobilier de Duvivier en apportant des tables et divers éléments d’ameublement à une marque plutôt accentuée sur le siège.

Canapés Duvivier a de son côté apporté à First Time une notoriété au niveau national,  pour cette marque qui était plutôt accès sur le marché parisien. D’autre part, le savoir-faire dans le travail du cuir, un matériaux partiellement exploité par First Time à ses débuts, vient depuis 2009 enrichir cette marque. 

Au récent salon Maison et Objet, nous avons découvert Duvivier Paris, une marque dédiée plus spécifiquement aux clients internationaux. Quelle va être la signature de cette nouvelle collection ? Comment va-t-elle se positionner par rapport aux deux autres marques de l’écurie Duvivier ?

Duvivier Paris vient compléter l’offre de Duvivier Productions en proposant une gamme de sièges aux proportions généreuses et aux détails très haut de gamme (matériaux, finitions…) ainsi que du mobilier assorti. Cette nouvelle marque s’adresse à une clientèle internationale, qui cherche la perfection, le luxe et le glamour. D’autres pièces viendront enrichir cette petite collection, le savoir faire unique de Duvivier Productions garantira des détails innovants et chics.

C’est maintenant au créatif que nous nous adressons. Avec trois collections complémentaires, les sources d’inspiration et les références sont-elles proches ou très différentes ? N’est-il pas parfois difficile d’attribuer un modèle à une collection plutôt qu’à une autre ?

Nous avons réussi à définir un caractère pour chaque marque du groupe. Ainsi concevoir un canapé commence par un cahier de charge précis et qui est propre à chaque collection.

Les sources d’inspirations et l’allure donnée à chaque nouveauté sont donc différentes et cela joue sur des petits détails assez subtils !

Par exemple les modèles FAUBOURG (canapés Duvivier) et LOUNGE (Duvivier Paris) sont conçus sur une même base : une structure fine avec un gainage en cuir astiqué et de très beaux détails de couture. La différence majeure est la proportion et la forme des coussins de dossier !

En septembre dernier, vous nous annonciez dans les tendances 2014 du rétro, des couleurs franches et un esprit écolo. Confirmez-vous ces tendances suite au salon Maison et Objet de janvier ? Y en a-t-il de nouvelles ?

Le coté rétro dans la déco est bien là ! L’esprit écolo également avec la présence de plus en plus de matériaux recyclés et naturels. En revanche, la tendance des couleurs vives a été adoucie car nous avons une émergence de couleurs plus pastel (rose, bleu ciel et vert céladon).

Des couleurs très masculines reviennent aussi en tendance comme le marron brun et le noir… Ce dernier a été souvent mélangé à des touches dorées ce qui glamourisent le coté masculin.

Merci à Lily de Champris et Maison Française Magazine pour cet article qui nous a permis d’éclairer certains aspects de notre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *