L’atelier traçage-coupe – les tissus sans raccord

Comme les ateliers couture et garnissage de Duvivier Canapés, l’atelier traçage-coupe recèle des savoir-faire et compétences, pour la mise en oeuvre du cuir et la fabrication des canapés de façon plus générale. Trois postes se distinguent autour de la découpe du cuir, la découpe des tissus et celle des tissus à raccord.

Dans l’entreprise depuis 25 ans, Pierrette est totalement polyvalente sur tous les postes de l’atelier traçage-coupe. Elle est notamment en charge de la préparation des pièces de tissu sans raccord sur la ligne de découpe dédiée aux tissus.

Peux-tu nous expliquer ton métier ?

Je coupe le tissu pour les cales, le jersey, le milin et les tissus unis. La manipulation est assez simple. On positionne les rouleaux sur la ligne de découpe et ensuite je sélectionne les codes des commandes à fabriquer. Le placement et la découpe sont fait automatiquement pas la machine.

Je récupère les pièces au bout de la ligne de découpe et je constitue les paquets pour préparer le travail de la couture.

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

Tout me plait. J’aime autant faire la découpe du cuir, que les tissus sur la ligne de découpe ou même les tissus à raccord en traçage-découpe manuelle, même si c’est plus difficile.

Qu’est-ce qui est difficile dans ce métier ?

Maintenant, je suis habituée dons rien ne me parait difficile.

Comment le métier a-t-il évolué en 10 ans ?

Quand je suis arrivée dans l’atelier, il n’y avait pas la ligne de découpe. On faisait le traçage avec des gabarits en cartons sur de grandes tables et on coupait à la main avec des ciseaux électriques.

Il faut combien de temps pour maîtriser ton métier ?

Pour la découpe des tissus, c’est assez simple. Les placements sont enregistré dans la machine donc il suffit de suivre le listing de commande.

Quelle est ta « bête noire » dans la collection Duvivier Canapés ?

C’est le Saint-Clair, parce qu’il a beaucoup de pièces différentes.

Et ton modèle préféré ?

J’aime bien le Maillol et le Monaco pour leurs lignes simples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *