L’histoire du canapé

Au commencement, il y a un moustique appelé KÔNÔPS par les grecs de l’antiquité. Ces derniers possèdent des lits sur lesquels ils mangent, recoivent et se prélassent dans la journée. La nuit, ils y dorment et pour se protéger des moustiques, ils installent des voilages. Ce meuble prend alors le nom de KÔNÔPEION. Il voyage, passe les frontières, investit les intérieurs de l’empire romain et prend alors le nom de CANAPEUM. Plus tard, le canapeum deviendra canapé.

Pendant le Moyen-âge, le meuble qui fait office de canapé est en réalité un banc en bois garni de matelas et coussins. Il faudra attendre le XVIIème siècle et le développement des salons mondains pour qu’il évolue. Le besoin de sièges confortables pour les longues heures de conversations entre courtisans, bourgeois et intellectuels transforme le banc en lui ajoutant un dossier et des accotoirs. On les appelle alors des « sièges-à-bras ». Les styles évolueront avec les époques mais l’objet restera sensiblement le même et avec la même fonction jusqu’aux années 50.

DUVIVIER - histoire du canapé 2

Photo : Myrabella / Wikimedia Commons / CC-BY-SA-3.0

Historiquement, la pièce principale avait toujours été la cuisine parce qu’elle était équipée d’une cheminée (puis d’une gazinière) qui servait à préparer les repas et chauffer la pièce. On y vivait, on y recevait sa famille et ses amis. Aux Etats-Unis, l’immédiat après-guerre va voir se développer la production et la consommation de masse, ainsi qu’une esthétique nouvelle sous l’impulsion des architectes et designers modernistes. Les modes de vie vont évoluer. On reçoit alors dans le living-room, pièce qui va se développer au détriment de la cuisine. Cette tendance arrivera en Europe au tout début des années 50 et sera renforcée par l’arrivée de la télévision dans les foyers. Le canapé devient l’une des pièces maîtresse d’un intérieur. Il est un indicateur du statut social et du mode de vie de son propriétaire.

DUVIVIER - CANAPE MAILLOL

Retrouver ces infos et d’autres anecdotes dans La petite histoire du canapé, chronique d’Olivia Ferrandi, diffusée sur France Info le 16 septembre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *