Risques d’allergie au chrome avec un canapé cuir

On entend parfois parler dans les médias d’allergie au chrome avec un canapé ou un fauteuil en cuir. Avant de se lancer dans une psychose au cuir, apportons des explications concrètes  et argumentées à ce risque pour choisir son salon en cuir en connaissance de cause et en toute sérénité.

Allergie au chrome - Canapés Duvivier

La peau devient cuir

Pour mémoire, le tannage est une opération qui a pour objectif de transformer les caractéristiques des protéines (fibres de collagène) qui constituent la peau. Avant le tannage, les protéines sont « bio-dégradables ». Après le tannage, elles sont devenues hydrophobes et ne peuvent plus se décomposer. La peau est devenue cuir.

Le chrome III, agent de tannage

Quand le tannage est végétal, ce sont des polyphénols qui se fixent sur les protéines pour les rendre imputrescibles. Quand le tannage est réalisé avec des sels de chrome, c’est le chrome sous sa forme Chrome III (sulfate de chrome) qui est utilisé. A la fin du tannage, le chrome III est fixé aux fibres protéiques et les rend imputrescibles.Il peut, cependant, advenir qu’une petite quantité de chrome III reste dans le cuir, non fixée à la fibre.

C’est ce chrome III « libre » qui pourra, dans certaines conditions très particulières, s’oxyder pour générer du chrome VI, substance allergène.

Chrome VI, substance allergène

Le chrome VI, qui peut apparaître, sous certaines conditions, n’apporte aucune propriété au produit. Le tannage n’a donc pas vocation, ni nécessité à produire du chrome 6. Dans le cas où le processus de transformation en tannerie est correctement maîtrisé, on sait éviter la production de chrome VI. Il n’y a alors plus aucun risque d’allergie.

Les tanneries européennes en général et, en particulier, celles qui tannent les peaux, que nous utilisons pour notre fabrication, maitrisent parfaitement ce processus. Il n’y a donc aucun risque de présence de chrome VI (hexavalent) dans les cuirs DUVIVIER. En revanche, ce risque existent pour des cuirs tannés en Asie ou en Amérique du Sud.

Le risque d’allergie au chrome avec un canapé cuir est donc bien réel. Il dépend de la qualité du cuir utilisé pour la fabrication et de la provenance des peaux. Lorsque vous souhaitez acheter un salon cuir, renseignez-vous auprès du vendeur sur ces deux points et ne retenez que les produits fabriqués en Europe, et encore mieux en France.

D’autres questions sur le cuir ? N’hésiter pas à nous contacter. Nous vous répondrons en prenant soin de fournir des informations précises et validées par des spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *