Les tendances du salon de Milan 2017

Du 4 au 9 avril se tenait le Salon du meuble de Milan, le rendez-vous européen du design et de l’ameublement, lieu où s’amorcent et se confirment les grandes tendances de l’univers de la maison.

MILAN 2
Crédit photo : Salon du Meuble de Milan

The watchword for 2017 is CONTEMPORARY ELEGANCE – which fluctuates between minimalism and functionality, between artisan skills, digital know how and technological innovation.

Palpable luxury, not strident, enriched with details that become structural, particular finishes and warm, soft materials.

« L’expression-clé pour 2017 est ELEGANCE CONTEMPORAINE – qui oscille entre minimalisme et fonctionnalité, entre savoir-faire artisanal, compétences high tech et innovation technologique. Luxe palpable, mais pas éblouissant, enrichi de détails, qui deviennent essentiels et de matériaux doux et chaleureux. »

Ainsi résumée par les organisateurs eux-mêmes, la session 2017 de la Fiera del Mobile confirme la recherche d’une élégance réconfortante, en phase avec les modes de pensée et évolutions actuelles : innovations technologiques, préoccupations environnementales, retour à des valeurs d’authenticité.

MILAN 3
Crédit photo : Salon du Meuble de Milan
MILAN 4
Crédit photo : Salon du Meuble de Milan

Côté tendances, le style rétro des années 50, 60 et 70 demeure une source d’inspiration majeure, soit par des détails faisant référence à l’aisance généreuse de ces années glorieuses, soit par des ré-éditions parfois retravaillées dans un esprit plus contemporain.

En phase avec cette recherche de qualité, d’authenticité et d’élégance, deux autres tendances émergent : le regain d’intérêt pour l’artisanat traditionnel, notamment le travail des céramiques, et la reconnaissance de la touche française comme porteuse d’un design raffiné et plus intimiste.

MILAN 5
Crédit photo : Salon du Meuble de Milan

Pour les matières comme pour les couleurs, on retrouve cette triple influence. Marbre et cuir apparaissent comme des valeurs sûres. Elles sont le plus souvent enrichies de détails de finition, et notamment des piètements ou de petites pièces métalliques, qui soulignent leur raffinement brut. Dans les palettes de couleur, on s’éloigne des gris, jugés froids et trop « technologiques », pour se tourner vers des tons plus naturels de terracotta et brun, des références aux années 50 avec des couleurs primaires, qui évoquent le courant Memphis, et des teintes plus douces de pastels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *